LES ARTISANS II - Les tourneurs

LE TOURNAGE SUR BOIS


Historique :
Nul ne peut dire avec précision de quand date le tournage sur bois. Mais une chose est certaine, c’est son existence il y a 1500 ans avant J.-C. Des traces de tournage ont été découvertes dans certaines tombes égyptiennes.

Techniques :
Les tours ont évolué avec le temps :
- Tout d’abord il y a eu les tours dits alternatifs  avec mouvement de va et vient. Dans cette catégorie, nous avons en premier le tour à archet (une main poussant ou tirant l’archet et l’autre tenant l’outil), puis le tour à perche ou à arc (les deux mains tiennent l’outil et le pied remplace l’autre main).

Ensuite arrivèrent les tours à mouvement continu ou rotatif :
- Le tour à manivelle (une ou deux personnes tournant une grande roue qui, par l’intermédiaire d’une corde, entraîne la rotation de la pièce).
- Le tour à pédale dont la première trace est un dessin de Léonard de Vinci dans son Codex Atlanticus.
- La force hydraulique est arrivée ensuite, complétée ou remplacée par les moteurs à vapeur ou à huile lourde.
- Et enfin la fée électricité…
 
Tournerie d’art de la Couline - Jean-Pierre PERREAU -15 rue de la Forêt -
39700 ECLANS-NENON - tourneriecouline@orange.fr - Google : la couline tournage d’art

Tour à pédale de la fin du XIXème siècle
 En arrière-plan une roue de tour de charron actionnée par deux manivelles.

Photographie Daniel GREUSARD, in « Métiers du bois en Franche-Comté » -
Daniel Greusard et Michel Vernus - Edition Alan Sutton - 2008